Vision systémique

Accueil » Vision systémique

Le développement durable ne peut être compris que comme un processus complexe qui nécessite une approche systémique. En soit cette compétence est générique mais ce sont les contenus propres au développement durable qui lui confèrent sa spécificité. Apprendre à problématiser une réalité nécessairement complexe devient un enjeu majeur pour élaborer des propositions concourant au bien commun.

Quelques mots-clés…

Vision holistique – Pensée complexe – Problématisation – Esprit critique – Culture scientifique et humaniste

Comprendre en vidéo…


Se poser les bonnes questions…

  • Avez-vous cerné tous les contours de votre sujet, pensé à tous les aspects en lien avec votre entrée pour avoir une vision complète (globale) de la question posée ?
  • Jusqu’où peut-on simplifier le questionnement pour rendre le sujet simple, plus accessible, en garder la complexité, sans tomber dans le trop simple (vision simpliste), voire le faux (réductionnisme) ?
  • Le projet (sujet) est-il problématisé dans sa globalité et sa complexité (quitte à ne pas traiter tous les problèmes) ? Qui a problématisé (tout le groupe ou une personne) ? Les problèmes posés permettent-ils de bien répondre à la problématique globale ? Les participants vont pouvoir entrer dans votre problématique ?
  • Avez-vous posé des questions (avec des réponses par oui ou par non, vision dualiste) ou avez-vous posé de vrais problèmes engendrant des réponses ouvertes (de type oui, mais … non, si… vision dialogique) ?
  • Avez-vous pu dans votre projet, prendre en compte le fait que les phénomènes ne sont jamais linéaires, mais toujours circulaires avec souvent des boucles de rétroaction (récursifs) ?
  • Avez-vous réussi à faire preuve d’esprit critique en allant au-delà des idées préconçues et des stéréotypes, en sortant des sentiers battus, et en vous autorisant à penser autrement sans tomber dans les pièges, et/ou des biais cognitifs, ou des fake news ?
  • Arrivez-vous à faire des différences entre les différents types de savoirs, de croyances, de discours, d’arguments dans ce sujet ou projet, et voyez-vous comment les prendre en compte dans les représentations des gens avec qui vous travailler ?
  • Ce projet vous a-t-il rendre plus curieux(se), autonome sur le sujet proposé, plus modeste dans vos avis sur les situations présentées ou la façon de penser et d’agir des autres ?
  • Le sujet proposé permet-il de croiser les différentes cultures, scientifiques et humanistes, écologique et numérique ?