Compétences individuelles et collectives

Accueil » Compétences individuelles et collectives

L’enjeu de la prise en compte de cette compétence réside dans l’articulation entre les compétences individuelles (psychosociales et interculturelles) et les compétences collectives (actions au niveau du groupe ou de la société). La coopération entre les différents acteurs permet la complémentarité entre les différentes compétences qui n’ont de sens que dans leur globalité.

Quelques mots-clés…

Ressources individuelles des participants – Pilotage du projet – Compétences psycho-sociales – Intégration des valeurs – Différentes formes d’intelligence – Compétences pédagogiques

Comprendre en vidéo…


Se poser les bonnes questions…

> Processus de fonctionnement du groupe :
  • Votre projet permet-il d’identifier et de partager puis de prendre en compte les connaissances et les compétences de l’ensemble des personnes qui vont y participer ?
  • Votre projet permet-il de permettre d’articuler les compétences personnelles des participants, collectives à l’échelle du groupe jusqu’à celles de la société ?
  • Avez-vous pu prendre en compte les représentations, arguments, valeurs de l’ensemble des personnes dans le groupe dans le consensus proposé pour les objectifs de votre projet ?
  • Avez-vous pu mettre en œuvre des processus d’évaluation et de réajustements en fonction des points forts et faibles dans la mise en œuvre de votre projet ?
  • L’organisation du travail dans votre groupe a-t-il permis d’aller au-delà de la simple somme de ce que chacun d’entre vous pouvait apporter ? Plus-value collective dans le processus de construction de projet.
> Dans le choix des objectifs du projet :
  • Avez-vous pu intégrer différents degrés de prise en compte de l’empathie (la percevoir, la comprendre et la prendre en compte pour soi et pour les autres) dans les objectifs de votre projet ?
  • Avez-vous pu intégrer des principes tels que ceux de solidarité, subsidiarité ou pouvoir d’action (empowerment) dans les objectifs de votre projet ?
  • Vous êtes-vous fixé comme objectifs, que les personnes qui suivent votre projet passent d’un onde de compétition (notes, classements…) à un monde de coordination (faire en fonction de l’autre) ou de collaboration (faire avec l’autre pour faire quelque-chose en plus) ? Quelles sont les finalité véritables de votre projet ?
  • Avez-vous pu prendre en compte les synergies entre les individus (à l’inverse de la cristallisation et la stigmatisation des différences) d’un groupe, ou des personnes où qu’elles soient sur Terre, ou des personnes avec leur environnement (« naturel » et/ou anthropique) ?
  • Comment avez-vous intégré dans vos projets, les différentes formes d’intelligence : hard skills professionnelles, et les soft skills personnelles et/ou collectives ?
  • Est-ce que ce projet est conforme à vos valeurs personnelles ? Partagez-vous la vision du monde présentée dans ce projet ? Si non comment faire ?
  • Pensez-vous que ce projet vous permette de mettre en synergie toute la richesse des personnes, toutes les formes d’intelligence des participants et que tout le monde va prendre du plaisir à le suivre, surtout si le sujet est grave et anxiogène ?
  • Que nous propose ce projet ? D’informer, de sensibiliser, de former, d’enseigner, ou d’éduquer car n’est pas la même chose ? L’approche proposée croise-t-elle les différentes disciplines, les sciences sociales et expérimentales ?