Séminaires Wébinaires

Wébinaire #4 : Prise en compte du Développement Durable dans les mémoires de Master MEEF

Dans la continuité du 1er séminaire à distance du RéUniFEDD (détails ici), ce 4ème wébinaire propose de laisser la parole aux jeunes, et plus particulièrement à 3 étudiants en Master MEEF SVT, de l’INSPé Clermont Auvergne.

Dans le cadre de leurs mémoires de recherches, ils ont abordé des questions relatives à l’Education au Développement, à la formation à l’esprit critique, et/ou à la formation des futurs éco-citoyens, et leurs applications concrètes en classe (collège et lycée).

Veuillez trouver ci-dessous leurs présentations, et quelques éléments de contexte au travers des résumés de leur mémoire.


« En quoi l’éducation à l’esprit critique favorise les changements de comportement ? » – J. Duchesne

L’omniprésence des fake news et des théories du complot ou encore la radicalisation des pensées dans notre société, nous porte à nous poser la question de l’importance de l’esprit critique. Cette question a été reprise par l’Education Nationale dans le cadre général de la formation des élèves comme futurs citoyens épanouis et efficaces dans leur société. L’éducation à l’esprit critique a fait son émergence dans cette optique. Cette « Education à… » permet de travailler des compétences qui amèneront l’élève à adopter un comportement lui permettant d’avoir une vision critique de son environnement, l’aidant ainsi à faire des choix éclairés. J’ai alors choisi de travailler sur la problématique suivante : « En quoi l’éducation à l’esprit critique favorise les changements de comportement ? ». En collaboration avec Vulcania, nous avons développé un outil pédagogique permettant de regarder si la démarche du débat « polémique » couplé au « jeu de rôle », favorisait des changements de comportement. L’activité ainsi élaborée a été testée en classe et un questionnaire a été soumis aux élèves. Les résultats tendent à montrer que les élèves estimaient avoir changé de comportement vis-à-vis du thème traité et qu’ils étaient prêts à agir. Le sujet abordé était la migration massive, conséquence du dérèglement climatique. Cela nous a amené à présenter cet outil comme pouvant s’inscrire à la fois dans l’éducation à l’esprit critique et l’éducation au développement durable.

Mots-clés : Education à l’esprit critique / Débat / Jeu de rôle / Education au Développement Durable (EDD)


« La pédagogie inversée pour éduquer au Développement Durable » – Q. Vedrenne

Ce mémoire est une proposition de réponse que pourrait faire l’Ecole face aux interpellations et à la volonté d’agir et de changement des jeunes en 2020. Il développe le fonctionnement d’une pédagogie inversée, comme un dispositif permettant de répondre aux enjeux d’une Education au Développement Durable. Elle rendra compétents les futurs éco-citoyens dans leurs prises de décisions qui seront capables de faire des choix éclairés, dans le monde de demain. Cela passe par un développement de compétences propres au Développement Durable, associées à des compétences psycho-sociales, dans le cadre d’une démarche de projet. Ainsi, cette étude présente un exemple concret de ce type de démarche, réalisé avec des lycéens de 2nde, en évoquant une gestion durable des agrosystèmes. Au travers d’une classe inversée de Niveau III, ils ont élaboré un nouveau projet d’agriculture pour demain, et ont pu les évaluer grâce à des grilles d’évaluation des compétences du développement durable, issus d’un nouveau référentiel présenté dans ce mémoire. Finalement, cette expérience montre en quoi la pédagogie inversée est favorable à l’acquisition des 5 méta-compétences du développement durable, indispensables pour envisager l’avenir de notre société.

Mots-clés : Education au Développement Durable – Pédagogie inversée – Démarche de projet – Compétences –– Compétences psycho-sociales


« Les modalités démocratiques : influences dans la construction d’une identité écocitoyenne ? » – T. Boisseau

Le désengagement citoyen freine aujourd’hui la construction de nouveaux imaginaires collectifs, leviers d’actions pour répondre aux crises systémiques auxquelles nos sociétés font et risquent de faire face. Seule une citoyenneté écosociale donc critique, éclairée, humaniste et qui prend en compte son appartenance et sa dépendance aux autres vivants semble pouvoir répondre aux enjeux de demain. Cette écocitoyenneté bâtie sur des valeurs de tolérance nécessite d’éprouver l’action démocratique dans des projets orientés vers le développement durable. Pour viser des actions politiques de transformation sociale l’école doit alors penser des modalités qui favorisent les processus de construction d’identités écocitoyennes chez les élèves. Ce mémoire se propose d’étudier l’impact dans la construction de l’identité écocitoyenne, des modalités de vote et de jugement majoritaire.

Mots-clés : Identité – écocitoyenneté – pédagogie de projet – démocratie – éducation au développement durable

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *